L'exposition "14-18, Poussières de guerre"

L'exposition "14-18, Poussières de guerre" créée par le Pays d'art et d'histoire a été inaugurée le 1er août 2014, cent ans après le début du conflit qui a profondément marqué son territoire, et plus largement la quasi totalité des pays du monde.

 

Composée de 30 panneaux, elle raconte une histoire locale de la Grande Guerre : celle du Pays Monts et Barrages. Elle est alimentée de documents inédits, collectés pendant près de 5 ans auprès des habitants des 34 communes du Pays. 156 donateurs ont ainsi transmis des milliers de cartes postales et lettres, des photos de famille ou de soldats partis au front, des objets de l'art des tranchées...

 

Parmi ces documents, certains sont exceptionnels :

  • Des centaines de photographies, jamais encore publiées, ont été prises par Jean Fressinaud-Masdefeix (Sauviat-sur-Vige), parti au front avec son appareil photo.
  • Les carnets de 8 soldats, écrits au jour le jour, décrivent le quotidien de la vie au front

Entre 2014 et 2019, cette exposition itinérante aura été présentée sur les 34 communes du Pays, ainsi que dans les EHPAD et collèges du territoire, mais aussi aux Archives Départementales de la Haute-Vienne, à la Bibliothèque Francophone Multimédia de Limoges, à Saint-Mathieu (87)...

 

Cette exposition est labellisée par la Mission du Centenaire 14-18.

La publication des carnets de soldats collectés

Télécharger le bon de commande (ou cliquez sur l'image)

 

Lorsque débute la Première Guerre mondiale, en août 1914, 5 Limousins, liés à l’actuel territoire du Pays Monts et Barrages, partent sans savoir à quoi s’attendre :

  • Ernest AYMARD, employé du chemin de fer, a 28 ans ;
  • Jacques BIRON, paysan sur la commune de Bujaleuf, père d’un fils de 4 ans, a 30 ans ;
  • André BOUSQUET, militaire de carrière, a 21 ans ;
  • Jean LAJAT, forgeron à Saint-Léonard-de-Noblat, a 22 ans ;
  • Joseph MAYNE, alors garçon de lycée à Orléans, n’a que 19 ans…

Durant la guerre ou des décennies plus tard, ces 5 combattants « anonymes » que la guerre révolte vont s’appliquer à noter leurs impressions et rédiger leurs carnets de route : pour ne pas oublier, pour laisser une trace, conscients – en simples soldats – que leur vie ne tient qu’à un fil.

 

Confiés par leurs descendants au Pays d’art et d’histoire de Monts et Barrages à l’occasion du Centenaire de la Grande Guerre, leurs écrits sont transcrits en intégralité, commentés et accompagnés de cartes et d’illustrations.

 

Ces hommes ordinaires au destin tragique, partagé par des millions de soldats pris dans la Grande Guerre, ont voulu témoigner : le Pays d’art et d’histoire de Monts et Barrages leur donne la parole dans cet ouvrage de près de 500 pages.

 

464 pages – 15 euros

En vente uniquement auprès du Pays d’art et d’histoire de Monts et Barrages – Le Château – Maison de Pays – 87460 BUJALEUF – 05.55.69.57.60

     15 euros si retrait sur place ou durant une de nos distributions (secteurs : 34 communes du Pays Monts et Barrages, Panazol, Feytiat, Limoges)

      20 euros si envoi postal d'un exemplaire

Retrouvez des extraits des carnets de soldats :

La médiation autour de l'exposition

 A chaque fois, l'exposition est agrémentée de visites guidées ou de visites-lectures tous publics.

Des ateliers et visites destinés au jeune public sont proposés aux scolaires jusqu'au lycée, ainsi qu'aux enfants en temps de loisirs.


Le Pays d'art et d'histoire vous propose de découvrir (ou redécouvrir) l'exposition entière :

 

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

 










Documents complémentaires...

Un maigre aperçu de notre collecte de documents privés, en complément de ceux utilisés dans les panneaux d'exposition :