actualités


Animations 6-12 ans pendant les vacances de Toussaint 2018

Atelier "Dessine-moi une maison" à Saint-Léonard-de-Noblat - mercredi 24 octobre 2018 à 10h

PAH Pays d'art et d'histoire Monts et Barrages animation patrimoine pédagogique architecture vacances octobre Saint-Léonard-de-Noblat 6-12 ans jeune public
Atelier "Dessine-moi une maison" (architecture)

 Dans le cadre du Mois de l'architecture à Saint-Léonard-de-Noblat, le Pays d'art et d'histoire invite les enfants de 6 à 12 ans à découvrir l'évolution de l'architecture et de ses fonctions par des jeux.

Ils expérimenteront l'évolution de la construction grâce à divers outils à manipuler (bois, ficelle, maquettes d'arcs et de voûtes).

Ils termineront par la création de leur propre maison, à dessiner, avec un cahier des charges leur imposant d'amusantes contraintes au hasard des cartes piochées (par exemple construire une maison de plan rond ou triangulaire, avec des fenêtres en forme de coeur...).

 

RDV mercredi 24 octobre 2018 à 10h.

Durée 1h30-2h. 

Gratuit.

 

Inscription obligatoire (places limitées) auprès du Pays d'art et d'histoire de Monts et Barrages : 05 55 69 57 60 (du lundi au vendredi).

 

 

Les enfants doivent être accompagnés par un adulte responsable pendant l'animation.


Atelier autour des cartes postales anciennes à Eymoutiers - mercredi 24 octobre 2018 à 15h

Carte postale ancienne d'Eymoutiers (avenue de la Paix) - Collection SIRIEIX
Carte postale ancienne d'Eymoutiers (avenue de la Paix) - Collection SIRIEIX

 

Le Pays d'art et d'histoire de Monts et Barrages invite les enfants à découvrir ou redécouvrir la ville d'Eymoutiers sous un autre jour, à travers les cartes postales anciennes. Après avoir arpenté ses rues et étudié différents points de vue, ils auront l'occasion, installés dans la bibliothèque municipale, d'imaginer le bourg du futur, en réalisant un collage agrémenté de dessins.

 

RDV mercredi 24 octobre 2018 à 15h.

Durée 1h30-2h. 

Gratuit.

 

Inscription obligatoire (places limitées) auprès du Pays d'art et d'histoire de Monts et Barrages : 05 55 69 57 60 (du lundi au vendredi).

 

 

Les enfants doivent être accompagnés par un adulte responsable pendant l'animation.




14-18, Poussières de guerre

Exposition réalisée dans le cadre du centenaire de la Première Guerre mondiale

En prévision du centenaire de la Première Guerre mondiale, le Pays d’art et d’histoire de Monts et Barrages a entrepris, en 2013, la collecte de documents, illustrations, témoignages en lien avec le territoire de Monts et Barrages et ses habitants durant cette période. En quatre années, des centaines de photographies, lettres, casques, obus sculptés, médailles ou carnets de soldats ont ainsi pu être récoltés, photographiés et numérisés, pour donner lieu, dès le mois d’août 2014, à la présentation sur les différentes communes du territoire de l’exposition « 14-18, Poussières de guerre ». Ce projet a par ailleurs été labellisé par la Mission du Centenaire. Autour de ces trente panneaux d’exposition ont également été réalisés des ateliers pédagogiques, des visites guidées et des livrets pour les adultes et pour les enfants.

 

Les documents, essentiellement prêtés par des habitants du territoire sont, par leur nombre, leur diversité, d’une grande richesse, mais n’ont pu être entièrement dévoilés au public.

 

 

Durant l’année 2018, qui marquera la fin du centenaire et ainsi la clôture de ce projet, l’exposition continuera d’être présentée aux visiteurs sur différentes communes :

 

  • Surdoux (21-22 avril)
  • Roziers-Saint-Georges (19-20 mai)
  • Masléon (9-10 juin)
  • Domps (16-22 juin)
  • Royères (31 juillet-4 août)
  • Bujaleuf (12 août)
  • Saint-Moreil en Creuse (16 septembre)
  • Sainte-Anne-Saint-Priest (20-21 octobre)
  • Saint-Léonard-de-Noblat (du 10 au 23 novembre)

 

 

En attendant le 11 novembre, le Pays d’art et d’histoire vous propose de découvrir, ou de redécouvrir, petit à petit les panneaux de l’exposition, progressivement mis en ligne et accompagnés de documents et illustrations présents sur les panneaux pour certains, et totalement inédits pour d’autres !

 

 

> Ce sera aussi l’occasion de vous faire entrevoir des bribes de carnets de soldats du Pays, écrits à partir desquels le Pays d’art et d’histoire de Monts et Barrages réalise actuellement un ouvrage également d’ores et déjà labellisé par la Mission du Centenaire et qui devrait être publié à la fin de l’année.

 

 

Panneaux 16 et 17

(Pour visionner les panneaux précédents, cliquez ici)

 

Soutenir le front

 

Éloignées des zones de combat, les populations de l’arrière participent elles aussi pleinement à l’effort de guerre, et ce, à tous les niveaux. L’État, qui doit faire face à des dépenses en forte augmentation, lance à plusieurs reprises des emprunts nationaux pour financer cette guerre très coûteuse. À l’échelle locale, les communes, les écoles et les familles notamment s’organisent pour faire parvenir aux combattants argent, nourriture, vêtements et ustensiles nécessaires au maintien du moral ou tout du moins d’une subsistance décente.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

 


Travail et privations

 

Si de nombreuses photographies, cartes postales et carnets de route témoignent de l’austérité et de la rudesse de la vie des soldats au front, il nous reste peu de traces de la vie menée à l’arrière, par les femmes, les enfants et les hommes âgés. Privé d’une grande partie de ses forces vives par la mobilisation des hommes en âge de combattre, le monde rural se réorganise pour survivre et maintenir les activités les plus nécessaires. Dans ce combat de l’arrière, de nombreuses femmes vont s’atteler à tous les travaux agricoles, tenir leur foyer et soutenir leurs hommes, jouant ainsi un rôle central dans l’effort de guerre.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

 



Nouvelle publication : Focus - La collégiale de Saint-Léonard-de-Noblat

Cliquez sur l'image pour télécharger le livret
Cliquez sur l'image pour télécharger le livret

A l'occasion des 20 ans de l'inscription de la collégiale de Saint-Léonard-de-Noblat au Patrimoine mondial de l'UNESCO au titre du bien "Chemins de Saint-Jacques de Compostelle en France" (seul monument inscrit au Patrimoine mondial en Limousin), le Pays d'art et d'histoire a souhaité valoriser cet édifice remarquable par une publication.

Co-écrite par Guillaume Martin, Animateur de l'Architecture et du Patrimoine du Pays d'art et d'histoire de Monts et Barrages, et Eric Sparhubert, maître de conférences en Histoire de l'art ancien et médiéval à l'Université de Limoges, spécialisé dans l'étude des collégiales en Limousin (sa thèse portait sur celle de Saint-Junien en Haute-Vienne), ce livret fait la synthèse sur ce monument majeur du patrimoine limousin.

  • Présentation du culte et du pèlerinage de Saint-Léonard, d'ampleur européenne, essentiel dans le développement de la ville dès la fin du XIe siècle.
  • Architecture et étapes de construction de la collégiale, avec plan commenté pour repérage.
  • Point sur le bien "Chemins de Saint-Jacques de Compostelle" en France, inscrit au Patrimoine mondial de l'Humanité par l'UNESCO depuis 1998 : il comporte 64 monuments inscrits (dont la collégiale de Saint-Léonard), 7 ensembles et 7 sections de sentiers, le tout constituant un bien de 78 composantes à la valeur universelle exceptionnelle.

Inscription des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France au patrimoine mondial de l'UNESCO : 20 ans !

Programme des animations

Il y a 20 ans,  le bien n°868, constitué de 78 composantes (monuments, ensembles et sections de sentiers) venait rejoindre la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. Reconnu pour sa valeur universelle exceptionnelle, cet ensemble intitulé "Chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle en France" témoigne de la diversité des itinéraires empruntés par des milliers de pèlerins au Moyen Âge.

Parmi les composantes, la collégiale de Saint-Léonard-de-Noblat et ses dimensions démesurées révèlent l'importance de cette pratique et son influence sur le développement des territoires à l'époque médiévale.

À l'occasion du 20e anniversaire de cette inscription, le ministère de la culture et l'ACIR ont coordonné la réalisation d'un programme d'actions culturelles, dont une partie a été labellisée. En tout, une centaine d'événements devrait avoir lieu, afin de mettre en lumière l'histoire culturelle des sites et la richesse du patrimoine dont nous avons hérité.

> Parmi les animations proposées dans ce programme, retrouvez quatre dates de visites estivales proposées par le Pays d'art et d'histoire de Monts et Barrages autour de la collégiale de Saint-Léonard-de-Noblat...