Art sacré

Au-delà des édifices religieux, l'art sacré s'égrène sur l'ensemble du territoire : à l'intérieur des églises (mobilier, vitraux...), mais aussi en-dehors, avec les multiples croix balisant les chemins.

Mobilier des églises

Parmi le mobilier des églises, certaines pièces sont remarquables, et sont à ce titre protégées parmi les objets au titre des Monuments historiques :

  • Les Vierges de Pitié : ces statues présentent la Vierge pleurant son fils mort, allongé sur ses genoux. Cette disposition classique est visible à Saint-Martin-Terressus (Vierge de Pitié du XVIe siècle, polychrome). À Moissannes, la Vierge est entourée de saint Jean et de sainte Madeleine (fin XVe siècle) et n'est plus peinte depuis son décapage en 1949.
  • Les retables : il s'agit de panneaux décoratifs verticaux placés derrière l'autel d'une église, dans le choeur. Le plus remarquable est sans doute celui de Saint-Martin-Terressus (XVIIe - XVIIIe siècles). Lors de sa dépose pour restauration en 1996, un important décor peint a été découvert sur le mur du chevet qu'il cachait (décor fleuri du XVIIIe siècle). Restauré par Véronique Legoux, il est désormais invisible, sous le retable reposé.

Vitraux

Les églises abritent également d'autres trésors : des vitraux. Sur Monts et Barrages, le plus ancien est celui d'Augne (vers 1400).

La collégiale d'Eymoutiers présente l'ensemble le plus important de vitraux anciens du centre de la France, avec les 16 verrières du XVe siècle situées dans son choeur gothique.

 

Le maître-verrier Francis Chigot (1879-1960, fondateur de l'Atelier du Vitrail - Limoges), réputé dans la France et le monde entier, dont la famille est originaire du village de Chigot sur la commune de Saint-Léonard-de-Noblat, a réalisé quelques beaux exemples de vitraux sur le territoire :

  • Eglise de Sauviat-sur-Vige (chapelle sud) : L'Annonciation (1940) ;
  • Collégiale d'Eymoutiers (dans la nef romane) : La translation des clefs (1949).

Croix

Autre symbole sacré, et non des moindres : les croix. Depuis toujours, elles constituent de véritables repères dans le paysage.