Les landes

Une lande est une formation végétale basse où la végétation dépasse rarement le stade d'arbuste. Elle appartient à plusieurs familles botaniques : Ericacées (bruyères), Vacciniacées (Myrtille), Fabacées (ajoncs, genêts). Le Limousin est une des régions où les landes sont les plus diverses. La variété des formes, des couleurs et de la biodiversité est caractéristique de ces milieux. Paysages typiques de la région liés au système agropastoral de l’époque, les landes du territoire sont nées des activités humaines. Après le défrichage de la forêt, le sol était cultivé pour produire des céréales pendant plusieurs années. Ensuite, les brebis pâturaient et la flore évoluait vers une lande à bruyères. Or, avec les évolutions de l'agriculture et de la sylviculture, ces écosystèmes ont été fortement délaissés. Sur le Pays Monts et Barrages, des parcelles de landes humides et de landes sèches subsistent. Leur concentration est importante sur la partie est, au niveau du Plateau de Millevaches. Les landes des Roches Brunagères ou du "Puy la Besse" à Peyrat-le-Château et les landes du Mont Gargan à Saint-Gilles-les-Forêts accueillent des espèces remarquables.


Espèces emblématiques

Les landes accueillent une riche biodiversité parfois dépendante du milieu. Une avifaune exceptionnelle, avec notamment le Tarier des prés (Saxicola rubetra), le Busard Saint-Martin (Circus cyaneus), la Pie-grièche grise (Lanius excubitor) et l’Engoulevent d’Europe (Caprimulgus europaeus), est caractéristique de ces biotopes. La présence de ces oiseaux est liée à celle d’une multitude d’insectes tels que le Carabe à collier (Carabus monilis), excellent indicateur de la qualité écologique des landes sèches. Des reptiles tels que la Couleuvre à collier (Natrix natrix) et des mammifères comme le Renard roux (Vulpes vulpes) ou encore le Sanglier d’Europe (Sus scrofa) s’y cachent la journée. La flore des landes est riche (bruyères, ajoncs, callunes, genêts, myrtilles, …). De nombreux arbres à baies (sorbiers, alisiers, genévriers, houx, bourdaines, …) profitent aux oiseaux. Certaines plantes comme le Millepertuis à feuilles de linaire (Hypericum linarifolium) ou le Lycopode en massue (Lypocodium clavatum) sont inféodées à ces biotopes.

 ces biotopes.