Deuxième Guerre mondiale et Résistance

Le Pays Monts et Barrages fut une haute terre de Résistance durant la Deuxième Guerre mondiale (1939-1945).

Le secteur du Mont Gargan (commune de Saint-Gilles-les-Forêts) fut le théâtre de nombre d'événements : le colonel Georges Guingouin, célèbre chef des maquisards limousins, était au départ instituteur et secrétaire de la mairie de Saint-Gilles-les-Forêts. Entré en Résistance, il se cacha à Domps, Eymoutiers, puis dans la forêt de Châteauneuf. Il structura un important réseau d'hommes, cachés dans les villages proches du Mont Gargan ou du secteur de la forêt Châteauneuf. Cette dernière abritait plusieurs "caches", planques de maquisards ou d'armes dissimulées dans les bois : l'une d'entre elles a été reconstituée au lieu-dit Croix Chevaux (commune de Châteauneuf-la-Forêt), accessible en visite libre. Le secteur de Sussac fut aussi important, avec par exemple le parachutage par les Anglais de 44 containers d'armes, trousses médicales et uniformes, le 14 juillet 1944.

Parmi leurs actions, les maquisards de Guingouin ont volé 1772 kg de dynamite à l'usine de Puy-les-Vignes (commune de Saint-Léonard-de-Noblat) la nuit du 25 janvier 1943, ou encore détruit une locomotive de tramway à Peyrat-le-Château le 20 juillet 1943 pour empêcher le ravitaillement et le déplacement des troupes allemandes.

Mais le moment-clef de leur Résistance fut la bataille du Mont Gargan : du 17 au 24 juillet 1944, juste après le débarquement des Alliés en Normandie, les maquisards affrontèrent les troupes allemandes remontant vers le front normand. L'objectif était de les ralentir. Malgré des pertes importantes, leur mission fut accomplie. Une stèle commémorative, placée au sommet du Mont Gargan, rappelle cette bataille décisive. D'autres stèles, disposées sur les lieux d'événements de Résistance de ce vaste secteur, font aussi écho à cette mémoire encore très vive, portée aujourd'hui par :

  • Michèle Guingouin, fille du Colonel, qui organise chaque été des randonnées guidées autour du Mont Gargan, sur les traces de son père et des maquisards (renseignements auprès de l'Office de Tourisme Briance-Combade : 05 55 69 63 69) ;
  • Le Musée de la Résistance de Peyrat-le-Château, constitué de collections privées racontant l'histoire des maquisards de Guingouin ;
  • L'ANACR 87, dont 3 comités locaux se trouvent sur le Pays Monts et Barrages (Châteauneuf-la-Forêt, Eymoutiers et Saint-Léonard-de-Noblat).