Forêt et sylviculture

L'exploitation sylvicole constitue la première richesse économique du Pays Monts et Barrages. La forêt, couvrant aujourd'hui plus de 30% du territoire, a profondément modifié les paysages à partir de la fin du XIXe siècle : elle a regagné du terrain lorsque les pratiques agraires traditionnelles ont décliné (abandon du pastoralisme sur les hauteurs où les ovins entretenaient jusqu'alors l'ouverture des paysages). Mais surtout, les plantations de résineux destinés à l'exploitation économique (coupe) ont bouleversé les paysages, en particulier du côté de la montagne limousine (secteur d'Eymoutiers).

La seule forêt ancienne du territoire est la forêt de Châteauneuf, datant du Moyen Âge.

Du côté de Sauviat-sur-Vige, la forêt d'Epagne est un site Natura 2000 d'exception : sur 80 ha, elle abrite de nombreuses espèces protégées, dont la parisette à quatre feuilles et l'ail des ours.